L'Institut agronomique néo-Calédonien est un organisme de recherche original et unique
en Nouvelle-Calédonie. Il mène des recherches finalisées en appui au développement
rural du pays, centrées autour des enjeux d'agriculture durable, d'environnement
exceptionnel à préserver, et de transformations du monde rural.
Retour accueil

Activités sous convention

230

Les chercheurs de l’IAC répondent chaque année à divers appels à projets, au niveau local, national ou international. Ils répondent également à des demandes spécifiques adressées à l’IAC de la part de partenaires publics ou privés.


Ces activités sont régulièrement couronnées de succès, se matérialisant par la mise en place de conventions de recherche, d’étude ou d’expertise. Elles sont complémentaires des activités conduites au sein de la programmation quinquennale, et assurent à l’IAC un complément de financement représentant environ 20 % de ses ressources (autour de 100 millions de F CFP annuel).

Ce sont des occasions souvent importantes pour nouer des partenariats scientifiques essentiels pour les chercheurs de l’IAC autour de projets. Ces activités constituent également de bons indicateurs de la capacité de l’établissement d’être retenu sur les appels à projets soumis à sélection.

Ainsi, les projets les plus significatifs, en cours ou conduits ces dernières années, sont les suivants, selon leur répartition entre les trois axes de l’IAC :

Axe 1 : Connaissance et amélioration des agrosystèmes

Une dizaine d’études sont en cours ou ont été terminées récemment, majoritairement dans le domaine du potentiel ornemental des espèces végétales indigènes. Elles génèrent un volume de recettes d’environ 10 à 20 millions FCFP par an.

  • Etudes pour la valorisation économique et la conservation de la Liane Royale (Oxera pulchella) et de ses proches parents. Porteur IAC axe 1 (G. Gateblé), partenariat IRD (Dessitrop) / UNC (Live).
    Financement MOM 28 000 euros sur 2 ans (2012-2013).
  • Etude d’Amborella trichopoda, espèce endémique en Nouvelle-Calédonie, au service de la recherche et de l’horticulture. Porteur IAC axe 1 (G. Gateblé), partenariat UNC / ENS.
    Financement Fondation Ars Cuttoli Paul Appell 66 000 euros sur 2 ans (2011-2013).
  • Mise au point de la culture in vitro de Ixora margaretae. Porteur IAC axe 1 (G. Gateblé), partenariat UNC.
    Financement PCFS (Programme de Conservation des Forêts Sèches) 2,3 millions FCFP sur 1 an (2011).
  • Multiplication et évaluation de nouvelles plantes ornementales potentielles des forêts sèches. Porteur IAC axe 1 (G. Gateblé).
    Financement PCFS, 1,8 millions FCFP sur 1 an (2012-2013).
  • Analyse bibliographique et technique des références existantes sur le santal en vue de sa valorisation économique en plantations à l’échelle de la Nouvelle-Calédonie. Partenariat IAC axe 1 (G. Gateblé) / J.F. Butaud.
    Financement PCFS 1,1 millions FCFP sur 1 an (2011).
  • Caractérisation génétique de la diversité des bananiers plantains du Pacifique en Nouvelle Calédonie et à l’échelle du bassin du Pacifique Sud. Porteur IAC axe 1 (V. Kagy), partenariat Cirad Agap.
    Financement GOPS (Grand Observatoire du Pacifique Sud), 20 000 euros sur 1 an (2012-2013).
  • Optimisation des pratiques culturales en verger d’espèces fruitières pérennes tropicales. Porteur IAC axe 1 (Z. Lemerre).
    Financement CIOM (Etat) 50 000 euros sur un an (2013).
  • Plateforme expérimentale arboricole et forestière à Wallis et Futuna. Porteur IAC axe 1 (Z. Lemerre), partenariat Service Territorial des Affaires Rurales et de la Pêche de Wallis et Futuna.
    Financement MOM, 15 000 euros sur 2 ans (2013-2014).

Axe 2 : Diversité biologique et fonctionnelle des écosystèmes terrestres

Une vingtaine d’études sont en cours ou ont été terminées récemment, dans les domaines de l’écologie végétale et animale, au niveau des espèces indigènes ou du fonctionnement des écosystèmes. Elles génèrent un volume de recettes d’environ 50 à 100 millions FCFP par an.

  • Caractérisation des connectivités structurelle et fonctionnelle des paysages fragmentés sur sols ultramafiques. Porteur IAC axe 2 (P. Birnbaum). Partenariat Cirad Amap, IRD (Espace-Dev, Diade), UNC. Financement CNRT Nickel et son environnement, 6 millions sur 3 ans (2012-2014).
  • Projet BioTop : Caractérisation et fonctionnement du système sol/plante/microorganismes dans les maquis miniers. Perspectives d’application à la restauration écologique. Porteur UNC (H. Amir), partenariat IAC axe 2 (L’Huillier, Fogliani, Maggia), IRD, INRA, CNRS, Siras.
    Financement CNRT Nickel et son environnement, 16 millions (part IAC) sur 3 ans (2011-2014).
  • Opportunité(E)4 : La valorisation chimique et le recyclage vert des déchets miniers : une opportunité Environnementale, Ecologique, Ethique et Economique. Partenariat CNRS CEFE (Porteur C. Grison) / IAC axe 2 (L. L’Huillier, Fogliani) / IRD Coreus (C. Payri).
    Financement ANR (Programme Production durable et technologies de l'environnement), 323 000 euros sur 4 ans (2011-2015) (part IAC : 138 000 euros).
  • Partenariat IAC-Province nord en matière d’écologie forestière. Porteur IAC axe 2 (P. Birnbaum), partenariat Cirad Amap, IRD.
    Financement province Nord, 40 millions FCFP sur 3 ans (2012-2015).
  • Suivi et renforcement scientifique du réseau d’observation roussettes. Porteur IAC axe 2 (F. Brescia).
    Financement province Nord, 25 millions FCFP sur deux ans (2012-2014).
  • Etude sur les bulimes en province Nord. Porteur IAC axe 2 (F. Brescia).
    Financement province Nord, 7 millions FCFP sur 1 an (2013).
  • Etude pour la conservation d’espèces végétales rares et menacées de Nouvelle-Calédonie. Porteur IAC axe 2 (Fogliani, L’Huillier).
    Financement province Sud, 2,5 millions par an (2010-2013).
  • Etude sur la dispersion/germination des graines en lien avec la dynamique des écosystèmes de Nouvelle-Calédonie. Porteur IAC axe 2 (C. Zongo, B. Fogliani).
    Financement Xstrata Nickel, 9,3 millions sur 1 an (2013).
  • Contribution à la connaissance des champignons ectomycorhiziens des forêts sur substrats ultramafiques de Nouvelle-Calédonie – Implications pour la restauration écologique. Porteur IAC axe 2 (F . Carriconde).
    Financement VALE NC, 3,4 millions FCFP sur 2 ans (2012-2013).
  • Valorisation des matières organiques en restauration écologique et reconstitution d’une couverture forestière du grand Sud. Porteur IAC axe 2 (L’Huillier / Fogliani).
    Financement VALE NC, 46 millions FCFP sur 3 ans (2011-2014).
  • Etude conservatoire du conifère Callitris sulcata (Sapin de Comboui) sur la commune de Thio. Porteur IAC axe 2 (L’Huillier, Fogliani, Wulff).
    Financement mairie de Thio, 5 millions sur 1 an (2012-2013).
  • Etude de la diversité et de la structuration génétique d’Araucaria rulei en Nouvelle-Calédonie et suivi des juvéniles utilisés en revégétalisation. Porteur IAC axe 2 (Wulff, L’Huillier, Fogliani). Partenariat Royal Botanical Garden of Edinburgh (Pr. Pete Hollingsworth).
    Financement SLN, 12,9 millions sur 2 ans (2012-2013).
  • Diversité génétique et dynamique des populations de Neocallitropsis pancheri. Porteur IAC axe 2 (L. Maggia), partenariat province Sud.
    Financement SLN, 4 millions FCFP sur 2 ans (2010-2012).
  • Taxonomie et adaptation des Pittosporum de Nouvelle-Calédonie. Porteur IAC axe 2 (L. Maggia).
    Financement PCFS (Programme de Conservation des Forêts Sèches), 3,1 millions sur 3 ans (2011-2013).
  • L’IAC axe II (Maggia, L’Huillier) a participé au projet ANR « Ultrabio : adaptation à l’ultramafisme » (2009-2012).
  • L’IAC axe II (L. L’Huillier) a porté un projet financé par l’Union européenne (Sysmin 8e FED) sur la restauration des terrains miniers. Financement : 580 000 euros sur 5 ans (2005-2010).

Axe 3 : Nouvelles ruralités et destin commun

Environ cinq études sont en cours ou ont été terminées récemment, dont plusieurs particulièrement importantes, générant un volume de recettes d’environ 10 à 20 millions FCFP par an (exceptionnellement 30-40 millions entre 2011 et 2013).

  • Place et fonction de l’agriculture des ménages résidant en tribu. Porteur IAC axe 3 (S. Guyard), partenariat Cirad, Province Iles, Province Nord, DAVAR, DAFE, ADRAF, CANC, ISEE.
    Financement province Nord, province Iles Loyauté, Nouvelle-Calédonie, 48 millions FCFP sur deux ans (2011-2013).
  • Mécanismes de sortie de l’agriculture. Porteur IAC axe 3 (S. Bouard), partenariat Cirad, Province Iles, Province Nord, province Sud, DAVAR, DAFE, ADRAF, CANC, ISEE.
    Financements province Nord, province Iles Loyauté, Nouvelle-Calédonie, 32 millions FCFP sur 16 mois (2012-2013).
  • Gouvernances minière et locale en Nouvelle-Calédonie. Porteur UNC, partenariat IAC axe III (S. Grochain). Financement CNRT Nickel et son environnement, 2010-2013.
  • Projet Nerval : négocier évaluer reconnaitre la valeur des lieux. Porteur IRD, partenariat IAC axe III (S. Grochain), Hawaï Pacific University, university de Portsmouth, INRA, UNC. Financement CNRT, sur 3 ans (2012-2014).
  • Analyse quantitative de l’impact du CODEV (Code de développement de la province Nord). Porteur IAC axe III (C. Gaillard), partenariat Cirad. Financement province Nord (2011).
  • Création d’un observatoire socioéconomique pour le projet KNS. Porteur IAC axe III (S. Grochain). Financement KNS, 20 millions sur 2 ans (2009-2011).
  • L’axe III a été associé à un projet de recherche financé par l’ANR « Agriculture et Développement Durable » (projet PROPOCID).