Retour accueil

Développement de stratégies de lutte intégrée pour les productions animales et horticoles, et contre les espèces envahissantes

09-reduit-4La Protection Intégrée des productions végétales constitue une orientation permettant de réduire les pollutions engendrées par l'utilisation de pesticides, voire de les supprimer, dans le cadre d'une production biologique ciblée. Le développement d'une protection sanitaire intégrée des cultures peut être réalisée en assurant le transfert de savoir-faire déjà éprouvés dans d'autres situations comparables, mais elle nécessite également l'acquisition de connaissances sur l'écologie des arthropodes ravageurs et auxiliaires spécifiques aux agrosystèmes calédoniens.

Le comportement des arthropodes et leurs impacts négatifs ou positifs sur les cultures fruitières et maraîchères dépend également des systèmes de production. La mise au point de stratégies de lutte intégrée implique donc la connaissance de la biologie et de l'écologie des populations d'arthropodes ravageurs et auxiliaires des cultures en fonction des systèmes de culture et itinéraires techniques.

Un des principaux freins au développement de l'élevage en conditions tropicales est la gestion du parasitisme. L'élevage calédonien doit ainsi faire face au parasitisme externe pour la filière bovine et au parasitisme interne pour la filière ovine. Jusqu'à ces dernières années, ces parasites étaient habituellement contrôlés par des produits chimiques mais l'apparition de résistance à ces molécules a nécessité le développement de méthodes de lutte complémentaire.

A l'instar de ce qui se fait en production végétale, il est aujourd'hui indispensable d'améliorer les connaissances de la biologie des différents parasites et de tester de nouvelles méthodes de lutte pour mettre au point des stratégies de lutte intégrée qui seront seules garantes de la pérennité des filières d'élevage.

Objectifs

Mettre au point des pratiques de lutte phytosanitaire raisonnées en productions végétale et animale

Stratégie
  • Poursuite des inventaires de la faune néo-calédonienne des ravageurs
  • Poursuite des inventaires des auxiliaires utilisables en cultures
  • Poursuite de la mise en collection des invertébrés d'importance agronomique collectés
  • Mise en place d'une base de données sur les données de la Collection de Référence
  • Étude bibliographique sur les méthodes de lutte contre Plutella xylostella sur choux, la Teigne des Crucifères
  • Maintien de la base de données Pest List Database de Nouvelle-Calédonie pour le SIVAP
  • Impacts de l'avifaune et des roussettes sur les productions fruitières (en partenariat avec l'axe 2)
  • Inventaire du parasitisme interne en production animale
  • Suivi des résistances aux acaricides
  • Evaluation de méthodes de lutte contre les parasites
  • Appui scientifique aux partenaires techniques
Partenaires
  • IRD
  • Landcare Research (Nouvelle-Zélande)
  • Plant&Food Research Institute (Nouvelle-Zélande)
  • Université de la Nouvelle-Calédonie
  • CANC
  • Province Sud/ Province Nord
Sites IAC
  • Laboratoire de parasitologie animale de Port-Laguerre
  • Laboratoire d'entomologie appliquée de Pocquereux

Contact

Christian MILLE
Tél. : (687) 43 73 15
Envoyez un mail

Thomas HUE
Tél. : (687) 43 74 15
Envoyez un mail



Exemples de production scientifique & technique correspondante
  • Hüe T, Graille M, Mortelecque A, Desoutter D, Delathière JM, Marchal C, Teurlai M and Barré N. 2013. Diagnostic methods used to monitor an outbreak of babesiosis (Babesia bovis) in a herd of feral cattle in New-Caledonia . Austr. Vet. Journal, 91: 254-258
  • Hüe T, et Chardonnet L. 2012. Mission d'assistance de l'I.A.C. au département de l'élevage (MAEQFP) et aux producteurs (CAV) concernant le contrôle et la lutte antiparasitaire des bovins, porcins et volailles. Rapport de mission au Vanuatu du 7 au 11 mai 2012. 15p.